free web stats
  • ARÈS RACONTÉ par ses RUES et LIEUX-DITS

Le bourg d’Arès n’est devenu une commune indépendante qu’en 1851, jusqu’alors elle n’était qu’un quartier d’Andernos qu’elle dirigeait de fait, puisque longtemps, la plupart de ses élus étaient arésiens.

Son destin s’est forgé avec celle qui est considérée comme sa bienfaitrice, Sophie Wallerstein, la propriétaire du château à l’origine de sa vocation socio-médicale.

Son rôle a aussi été décisif dans son choix de préserver Arès d’une urbanisation trop importante lui permettant de conserver son écrin forestier sur trois côtés, le quatrième au sud, s’ouvrant sur le Bassin.

Un atout à l’heure où la quête d’espaces naturels et de biodiversité est une exigence.  

Écrire un avis

Note : Le HTML n’est pas pris en charge !
   Mauvais           Bon
Captcha

ARÈS RACONTÉ par ses RUES et LIEUX-DITS

  • 15,00€


Etiquettes : Livre