free web stats
  • LA RÉVOLUTION À LA TESTE (1789-1794)

       À La Teste, l’enjeu majeur est la forêt avec le particularisme qui est le sien, à savoir le droit d’usage (depuis la baillette de 1468) confronté au droit de propriété, avec deux périodes distinctes pour ces municipalités usagères, celle de 1789 à 1792 à l’avantage des tenants du droit d’usage, remplacés en 1793 et 1794 par les propriétaires ayant pins. Cela se termine après des conflits successifs par une grande disette en 1794, mais n’empêche pas la bourgeoisie testerine d’échapper à la tourmente et de conserver la forêt qu’elle considère comme son patrimoine inaliénable et sacré. Ce qui est toujours le cas aujourd’hui.

           Fernand LABATUT

Écrire un avis

Note : Le HTML n’est pas pris en charge !
   Mauvais           Bon
Captcha

LA RÉVOLUTION À LA TESTE (1789-1794)

  • 8,00€


Etiquettes : Livre LA RÉVOLUTION À LA TESTE (1789-1794)